Saint Nicolas est passé et nous a laissé des “Grittibänz”

6 12 2009

Oui, enfin St Nicolas, c’est surtout moi qui les ai préparés ces “bonhommes”.

 

Quand les filles étaient petites, j’en faisais UN grand, que l’on partageait avec des amis (moi la jambe, moi le bras, et la tête elle est pour moi…) pauvre bonhomme, déchiqueté avec force, avidité, boulimie et gloutonnerie!

 

Maintenant, je les aime personnels, chacun le sien, na! (Hummm, pas très régimesque tout ça!)

Ici, on les appelle Grittbänz, en Suisse romande bonhomme. Je les aime bien car ils me rappellent les cougnous (avec son petit Jésus en sucre!) de Belgique que l’on mange le jour de Noël.

 

Grittibänz1 Grittibänz2 Grittibänz3

 Préparé la veille, je les ai cuits en 2 fois pour les avoir chauds au matin et je ne vous les montrerai pas au final car ils ont cette couleur légèrement brune de brulé trop cuit qui m’est très personnelle! Délicieux tout de même!

 

La recette pour 4 pièces:

Pâte:

500 gr de farine blanche

1 1/2 cc de sel

1 pincée de clous de girofle en poudre (à mon avis, facultatif)

3 cs de sucre

1/2 cube de levure (environ 20gr) émiettée ou 1 sachet de levure chimique

60 gr de beurre ramolli, coupé en morceaux

1 dl de lait tiède (personnellement je mets 2 dl)

1 oeuf battu

 

Décor:

sucre perlé, raisins secs, clous de girofle, ce qui vous inspire!

 

 Pâte: Dans un récipient, mélanger la farine et tous les ingrédients jusqu’à la levure comprise. Ajouter le beurre et le lait, lisser le tout un une pâte bien souple. La couvrir d’un film plastique et la laisser lever 2h à température ambiant, jusqu’à ce qu’elle double de volume.

 

Façonnage: Couper la pâte en 4 et façonner un rouleau avec chaque pâton. Poser sur la plaque garnie de papier sulfurisé. Couper 1 morceau, faire une boule pour la tête. Entailler la pâte pour les bras et les jambes, coller la tête avec un peu d’eau.Décorer et badigeonner à l’oeuf.

 

Cuisson: Environ 25 min dans le bas du four préchauffé à 180°. Laisser refroidir sur une grille.

 

Ici, Saint Nicolas n’apporte pas des jouets et des bonbons, mais un sac (en toile de jute) rempli de noix, cacahuètes, mandarines, pommes (bien rouges si possible!) du chocolat, du pain d’épices.

Vu l’âge de mes filles, je me suis permise de remplacer le sac par une jolie assiette (bien rouge, couleur de Noël oblige!) et voilà le résultat!

 

Saint Nicolas Saint Nicolas2

 

Et voilà un second dimanche de l’Avent riche en … calories ;o)

 



Pain d’épices Lucernois - Lozärner läbchueche

30 11 2008

Ma coutume, le premier dimanche de l’Avent je fais un Lozärner läbchueche - Lotsèrnerlebrrrouerrre - (Luzerner Lebkuchen - en  bon, haut allemand) .

C’est LA vrai recette (dixit ma belle-mère!) alors là, voilà, je vous l’offre, comme ça je suis sûre qu’elle ne disparaitra pas, parce que c’est un peu le genre de truc qui se passe de mère en fille, et, chaque mère à la sienne, et chacune est persuadée d’avoir l’originale … mais c’est moi qui l’ai wouahaha! et vous maintenant!

 

2 1/2 dl de crème à café

300g de sucre fin

1 paquet d’épices spéciales (coriandre, anis étoilé, anis. cannelle,  clous de girofle, gingembre)

1/2 pot de miel aux poires (200gr)

1 petit verre de kirsch

1/2 dl de café fort, froid

1 paquet de poudre à lever

350 gr de farine tamisée

Mélanger le tout, mettre dans un moule à charnière de 24 cm (graissé et fariné)

Cuire au four préchauffé à 200° pendant 55 min.

Servir avec de la crème fouettée, miam!

 

 La particularité du mien, c’est que chaque année, je le brûle sur le dessus, ben oui, c’est comme ça et c’est le mien!

Lozärner läbchueche - pain d’épices                   Lozärner läbchueche - pain d’épices+crème fouettée

 

à boire: une tasse de thé de Noël.

 







Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 61 articles | blog Gratuit | Abus?