Cucurbitacées!

23 09 2008

Mais non, ce n’est pas une insulte!

Ni courge, gourde, giraumon, coloquinte, citrouille, potiron ou calebasse… bien que je me méfierais de gourdasse!

C’est de saison, l’automne vient d’arriver, que la montagne est belle, en voyant un vol d’hirondelles etc, etc (pardon M’sieur Jean Ferrat, un moment d’égarement!)

courge sept 2008

feuilles de courge

les feuilles ont l’air de courrir dans le jardin.

                               fleur de courge                                                        courge mâle et femmelle

mâle et femelle réunis

grosse courge

De quoi faire de la bonne soupe  cet hiver!

courge, bananier, asclépiade, hibiscus

Ce petit monde à l’air de bien s’entendre ( au sol; la courge, les asclépiades qui entourent les bananiers, à droite hibiscus syriacus).

 



Asclepiade et Asclepios

18 09 2008

Dans la mythologie grecque, Asclépios est dans l’épopée homérique un héros thessalien puis, à l’époque classique, le dieu de la médecine. Fils d’Appollon, il meurt foudroyé par Zeus pour avoir réssuscité les morts.

Son principal lieu de culte est situé à Epidaure, où il guérit les pélerins par incubations. Il est invoqué dans le serment d’Hippocrate aux côtés de son père Appollon et de ses filles Hygie et Panacée. Il est l’ancêtre mythique des Asclépiades, une dynastie de médecins exerçant à Cos et Cnide, dont Hippocrate est le plus illustre membre.

Il correspond à l’Esculape romain (de même étymologie) et à l’Imhotep égyptien. Son attribut principal est le caducée, un baton autour duquel s’enroule un serpent, aujourd’hui le symbole de la médecine.

De son nom dérive celui des Asclépiades, qui désignent ses fils Machaon et Podalire, puis la famille noble  qui prétend en descendre, et par extension l’ensemble des médecins.

Asclépiade est également un nom de personne porté notamment par le poète alexandrin Asclépiade de Samos ou encore le medecin Asclépiade de Bithynie.

Les Grecs donnent le nom d’asklepias (herbe d’Asclépios) à différente plantes aux vertus médicinales, dont le dompte-venin officinal (Vincetoxicum hirundinaria). À l’époque moderne, Carl von Linné nomme la famille Asclepiadacae et le genre Asclepias en l’honneur du dieu. Extrait de Wikipedia

Maintenant je peux vous présenter mon Asclepias commune (Asclepias cornuti - Asclepias Syrica) appellé également herbe à perruches ou à la ouate. Famille des Asclepiadacée, bien sûr!

Attention la plante est toxique!

En juin 2008, boutons et début de floraisons.

asclépia syriaca cornuti en juin

En juillet/début août 2008

asclépia syriaca cornuti juillet                          asclépia syriaca cornuti juillet/aout

La finale en septembre: les fruits

asclépia syriaca cornuti septembre      asclépia syriaca cornuti septembre

Une idée déco!

asclépia syriaca cornuti fruit



Fibromyalgie: une locataire indésirable!

8 09 2008

J’appuie sur « pause » et parfois ça marche, mais il lui arrive aussi de se remettre en route toute seule et là… Je ne peux pas intervenir !
Elle arrive souvent par en haut et par-derrière la rusée, la finaude. En haut, la tête bien sûr c’est une affaire qui fonctionne bien, elle a de l’expérience sur cette région. Elle se réveille en douceur, comme moi d’ailleurs, elle s’étire et choisi : le côté gauche ou le côté droit ? Non, il fait froid aujourd’hui et il pleut dehors. Allons-y de face, l’arcade sourcilière, les tempes. D’abord doucement, un petit tac… tac … comme pour signaler sa présence et là si je ne prends pas garde, en milieu de journée, elle occupe tout le terrain, enfin la tête. Elle redescend vers les cervicales et arrivée là elle ressemble déjà à un morceau de batterie digne de Bill Kreuzmann dans ces meilleurs morceaux (Drum’s notamment).

Ok, je t’aurai ma belle, Monsieur gentil docteur m’a expliqué le mode d’emploi et quelle arme utilisée contre l’intruse ! J’avale mon sauveur et je me couche, demain elle sera retournée se coucher dans un tout petit coin, dans lequel elle devient invisible.
Au petit matin, j’ouvre les yeux et là je l’aperçois, bien campée sur ces deux pattes, qui me sourit, mais elle me nargue la garce !
Allez, on avale encore un sauveur et l’on verra bien qui va gagner !
Mais elle a pris de la force pendant la nuit, elle est presque insupportable, j’ai beau essayer de pousser sur pause, je crois qu’elle a réussi à coincer le bouton, elle ne me lâche pas, elle se bat contre mon sauveur, vu la taille qu’elle a maintenant il ne suffit plus ! Tant pis, je l’ignore. Bonjour les enfants, mon amour, la cuisine, le rangement, des nouvelles des Etats-Unis, de Paris  (tu me manques, c’est loin l’Amérique !), tiens, il fait beau aujourd’hui, le jardin, les fleurs, superbes….

Elle est toujours là ! Je n’en peux plus, envie de rien, manger : beurk ! Encore un sauveur, mais il m’a l’air bien fatigué lui aussi. Je me suis battue toute la journée, je vais me coucher. Il paraît que la nuit porte conseils !
Qui est-ce qui a écrit cette phrase magnifique : « Sois sage, ô ma douleur, et tiens-toi plus tranquille. - Tu réclamais le soir; il descend, le voici: - Une atmosphère obscure enveloppe la ville, - Aux uns portant la paix, aux autres le souci. » Mais bien sûr, Monsieur Charles Baudelaire, il a du la rencontrer lui aussi pour si bien la connaître !
Ce matin, elle a signé un contrat avec les larmes, elles montent soudain mais ne me soulagent pas. Encore une journée à devoir vivre en sa compagnie.
Le temps est magnifique, je sors et elle me suis, je me retourne, lui parle : « Va t’en vilaine, je ne t’aime pas, je ne te supporte plus ! » Mais elle hausse les épaules et reste là à me faire souffrir. La journée se remplit gentiment et, avec l’aide du sauveur, je finis par ne plus penser à elle. Elle s’essouffle, je l’entends de moins en moins bien, elle rétréci, devient tellement petite, on dirait une tête d’épingle. Je n’ose pas me réjouir trop vite …

Mais elle disparaît, se met en boule et attend la prochaine visite. Le lendemain, je me rends compte qu’elle n’est plus dans la tête, elle est descendue dans le dos. Elle a changé de forme, ressemble à une lourde plaque en métal que mes jambes ont du mal à porter. Elle restera 3 jours aussi car elle connaît la phrase qui dit que : «  les visites, c’est comme le poisson, après trois jours ça pue ! » et c’est vrai, je vous assure elle ne pue pas !

Mont Pilate



un bout de mon jardin!

3 09 2008

Juste quelques photos pour le plaisir des yeux, je vous invite dans mon jardin. Bonne visite :)

Gentiane

Gentiane, fleur de montagne à partir de 1000m

Attention! ne la cueillez pas, elle est protégée, la mienne aussi dans sont joli pot :)

Laurier rose

Laurier rose (Nerium oleander) blanc, il en pot, plein sud devant un mur, je l’ai coupé l’automne dernier et pour me récompenser il m’a fait pleins de fleurs :)

piscine

La piscine, nous l’avons installée nous même (avec des amis!) en 2000. À gauche: le coin barbecue, que de bons moments entre amis!

salon gravier

Mon petit coin préféré du jardin. Je l’ai fais toute seule et j’en suis très fière ( enfin! c’est l’homme qui a porté les sacs de gravier!). Sous le gravier il y a une feuille spéciale pour que la mauvaise herbes ne passe pas. Les buis sont des boutures que j’ai commencées il y 5 ans. A droite,un trachycarpus fortunei nous  donne de l’ombre vers 16h, à gauche c’est  l’arbre de Judée qui bientôt nous permettra de profiter de sa fraîcheur. Les citronniers nous font croire que nous sommes descendus dans le midi.

arbres du fond du jardin

Au milieu: 2 petites azalées à droite un arbre de judée ( Cercis siliquastrum), au fond à gauche un sureau (sambucus nigra) c’est une véritable cascade blanche au printemps. Ensuite des hortensias (Hydrangea macrophylla) ils ont plus de 30 ans, je les ai reçus d’une voisine, chez elle ils étaient roses et chez moi ils sont bleus, à côté des hortensias c’est un cornus alba “elegantissima” qui mérite bien sont nom.

Rudbekias

Le rose: Rudbekia pourpre ou echineace, devant: Sedum spectabile ’Brilliant’, à droite une fougère qui s’est installée toute seule comme une grande.

Et pour finir:

hibiscus syriacus

Hibiscus syriacus aux fleurs roses, situé plein sud et bien protégé. Il paraît que les chinois mangent les fleurs et qu’il est utilisé en médecine traditionnel, pourquoi pas :)

 

 

 



Obama - Mac Cain

2 09 2008

Réponse à Suske:

Je ne peux pas avoir de réelle opinion sur ces élections car je ne vis pas aux U.S.A !
Aaaah, le rêve américain, comment va-t-il ?

Ici, on voit surtout Obama et la femme d’Obama, les enfants d’Obama, la mère d’Obama etc… ah, oui ,entre tout ça nous avons la grande chance de voir et revoir la famille Clinton ! Wouaw que de changements physique pour les femmes Clinton, je ne savais pas que la politique transformait à ce point. Je devrais m’y mettre tiens !

Mac Cain on le voit peu, il attend que tout le monde soit saoulé de voir le bel Obama pour sortir de l’une de ses multiples propriétés et pouvoir enfin casser tout ce que son concurrent a mis des mois à faire rentrer dans la tête de ses concitoyens ! Chacun sa méthode !

C’est pas entre Hillary et Barak (oups ! à force de les voir dans mon salon, je me permets des familiarités) que des mots doux s’étaient échangés pendant la course à l’investiture démocrate ?
Parlant politique je ne connais pas bien le programme des républicains, des démocrates non plus d’ailleurs ! Seulement 2 partis ? C’est ça la démocratie ? ok voilà mon ignorance qui réapparaît ! Je parlais donc du programme : Ah oui, la guerre en Irak par exemple : démocrate contre.
Républicain pour (pourquoi pas laisser les soldats là-bas encore mille ans !).
Sécurité sociale : démocrate : ben, faudrait p’t’être faire quelque chose.
Républicain :ben, on s’en fou de ceux qui peuvent pas payer ! Par contre ils sont d’accord sur une chose : il faut fermer Guantanamo (Ah, tout de même !) c’est un peu la honte de l’Amérique, il faut faire propre quelque part !

Et Dieu dans tout ça ?

Bon en règle général le programme n’est pas très important c’est La stratégie qui compte, les sondages, la bourse …
Et bien, je constate que je n’y connais vraiment rien, mes idées sont celles d’une européenne pas d’une américaine. Des conclusions faciles aidées par les medias européens qui nous informes à l’européenne !
Je vous plains peuple américain d’avoir ce droit et ce devoir d’élire la personne qui gouvernera votre pays … et le monde !

Et si on demandait aux grands groupes multinationaux qui gèrent l’économie du monde ?

figures historiques







Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 61 articles | blog Gratuit | Abus?