Pluie tropicale à Lucerne

27 07 2008

En voilà une pluie, chez nous on dirait: une bonne drache! Incroyable on se serait cru sous les tropiques, la mousson en Suisse centrale!

pluie 1pluie 2pluie 3

et tout ça sous le soleil s.v.p!



Begonia maculata - tamaya

26 07 2008

Aujourd’hui, le temps n’est pas terrible, je veux pas exagérer mais disons que c’est couvert! température 28°, quelques pluies possibles en soirée. Demain même type de temps, nette amélioration pour lundi et le reste de la semaine. L’été quoi!

J’avais très envie de faire la météo 1 fois dans ma vie, merci !

Un temps à blogger, un temps à mettre quelques photos en ligne et j’ai decidé de vous présenter mon Begonia maculata: le bégonia tamaya ou bambou, est une espèce de la famille des Begoniaceae. Elle est originaire du Mexique. Elle est vivace jusqu’à 10°C. Exposition ombre ou mi-ombre, peut atteindre 1 m 50. Elle fleurit de mars à octobre. Multiplication par bouturage de tiges avec un nœud, et ça marche!

Je l’ai depuis quelques années, c’est en principe une plante d’appartement, mais j’aime mener la vie dure à mes plantes (je me dis qu’à l’origine les plantes ne sont pas venues sur terre dans les appartements!) donc il passe l’été dehors, au jardin, à l’ombre du figuier et j’ose penser qu’il aime ça car il fleuri sans arrêt.

L’hiver, il le passe dans la cave, près de la fenêtre. Normalement, il perd quelques feuilles mais s’en remet très bien une fois ses quartiers d’été retrouvés. Mais l’hiver dernier, je l’ai un peu oublié… il a pas beaucoup aimé… J’ai cru que je l’avais perdu :( …Tant pis, marche ou crêve, je coupe, et j’ai coupé et il m’a pardonné, le revoilà tout fier et tout fringuant sous son figuier

Begonia tamayatamaya 2Begonia bambou



Ayurveda en Appenzell

20 07 2008

Tout d’abord il faut situer l’Appenzell: en haut à droite (en Suisse).

Un super joli canton. Quelle image avez-vous de la Suisse?

(image visuelle !) la carte postale: des montagnes, mais pas trop, des vaches bien sûr,mais pas trop, des maisons, mais pas trop, c’est à dire surtout pas collées les unes contre les autres et pleines de charme avec les murs en (Schindeln), j’ai pas encore trouvé le mot en français (c’est du bois superposé et qui forme comme des écailles de poisson). D’autres maisons sont des ( Fachwerkhäuser - à colombages??) typique de la région, des jardins très soignés, peut-être que la mauvaise herbe n’existe pas là-bas, quelle chance ils ont ;o),tout ça sur un fond d’arbres et de prairies, vert propre! Normal, on est en Suisse tout de même ;o)

Arrivé là, plus exactement à Speicher (1000m d’altitude, 7 km de St Gall) à l’hôtel http://www.appenzellerhof.ch

Il pleuvait, mais c’était pas grave… L’hôtel est sympa, on a l’impression d’être invité chez Mme et M Siedler avec un accueil très chaleureux de la part de l’hôtesse, le repas fût excellent et à la hauteur de la présentation sur le site (menu gastronomique et bio).

Le lendemain, après le petit déjeuner (léger), direction massage ayurvédique fait par Mme Siedler en personne.

J’avais entendu parler de l’ayurveda et avais eu un contact très bref avec cette médecine naturelle venue des Indes, mais je n’avais jamais eu de ces fameux massages sous forme d’oléation.

Alors de l’huile, il y en a, tellement que j’ai cru que j’allais glisser en bas de la table comme une anguille!

Une huile (de sésame) chaude (+- 37°) aux herbes , je n’ai pas demandé lesquelles mais ça sentait le fenouil, la coriandre et en fond comme une odeur de curry. En tout cas tout ceci très parfumé, un bâtonnet d’encens et la musique d’ambiance. Et allons y que je te masse de face (je suis couchée sur le dos) avec une certaine force mais pas trop! Ensuite le côté gauche (là pour me retourner je me suis sentie comme un poisson jeté sur le pont du bâteau) rebelotte couché sur le dos et ensuite le côté droit, massage du visage, là j’ai cru que j’allais mourir étouffée par les odeurs: entre l’encens qui emplissait la pièce, les herbes du corps et une autre odeur sous le nez … Au secours! mais finalement non, je suis toujours là.

Lorsque le massage est terminé, on enfile le peignoir rose prévu à cet effet, retour à la chambre et hop au lit. Bien emballé sous la couette protégé par un drap tout propre.

J’ai reçu un thermos de thé ayurvedique (ça tombait bien, je mourais de soif!) oh surprise, le thé a le même goût que moi l’odeur. Bon ok, la dame a dit de se reposer, ça, il ne faut pas me dire 2 fois. Une bonne sieste d’1 heure.

Après la sieste et d’ailleurs tout l’après-midi, je me suis sentie comme si j’avais pris un somnifère mais que j’avais résisté à son effet et malgré une bonne douche cette odeur de curry qui continuait de me suivre,un peu zombie quoi!

Du shopping, voilà ce qu’y m’a remise en route (surtout à l’achat d’une très belle paire de bottes!)

Le lendemain nous quittions l’hôtel (dommage, on était bien là en amoureux!) mais il y a une vie en dehors des vacances.

Le massage? j’en ressens encore les effets aujourd’hui, je ne me suis pas sentie aussi bien dans mon corps depuis longtemps. Moins de douleurs, trèèèèès détendue, je dors comme un bébé (enfin ceux qui dorment!).

Vraiment, à recommander ;o)

poissons



C’est l’été !

12 07 2008

J’ai entendu ce texte, jeudi après-midi sur la RSR (On se calme!)(c’est le titre de l’émission,!) lu par Lolita, il m’a plu et j’ai eu envie de le partager. Donc le voici comme il m’a été donné:

Vous pouvez écouter L’émission ici (le texte est vers la fin) : Click.

Phrases insolites et poétiques.
C’est l’été, j’alouette au point du jour et j’hirondelle à l’approche du soir.

Au gré des heures, je papillonne autour des corolles, j’abeille dans les calices, je sauterelle sur les herbes et je libellule au bord des ondes.

Quand le soleil tape juste au-dessus de ma tête, je longe la rivière qui sinue et miroite.
La truite y moucheronne et le martin-pêcheur y s’affairise en flèche rasante.

D’une fontaine, l’eau bruisselle si claire qu’elle est fraîche à l’oreille avant que d’étancher votre soif .

Dans un pré, des vaches paissent, paisibles, les unes ont comme des îles sur la robe, les autres des tâches continentales.

Un pic rouge percussionne contre une branche morte.

La menthe que l’on froisse entre les doigts quand on la respire emplit la poitrine de fraîcheur.

Un souffle de vent émeut la mer blonde des blés.
De tout la haut, en édonnard, les tournesols font figure de gardes impériale du soleil .

Certains soirs d’été dans le lointain des éclairs de chaleur éclatent en silence, l’atmosphère alors s’embrase grandiosement à l’échelle des cieux, l’orient projette ses rayons d’or.

Les prairies joaillerie de perles de rosée .

C’est l’été, je bois la vie à pleine bolée

(Henri Pichette : 1924-2000)

asclépia syriaca cornutii

asclépia syriaca cornutii (plante à perruches)

 

 

 



Mignonne, allons voir si la rose …

6 07 2008

 Pierre de Ronsard (1524-1585)
(Recueil : Les Odes)

A Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.



Evolution entre 2004 et 2008

6 07 2008

En quelques photos et en 4 ans voilà l’évolution du jardin.

 

  • La pergola

la pergola en 2004

la pergola en 2004, nous venons d’y planter un très joli rosier grimpant à petites fleurs

 

pergola en 2008

En 2008, elle a perdu son toit mais elle s’est couverte d’une multitude de petites roses

pergola 2008-2

Vue de côté.

 

 

  • La serre

La serre

 

La serre fraichement installée une décoration sur le côté s’imposait, “un arbre à pots” de plantes aromatiques est rapidement fabriqué, un laurier sauce planté et quelques pots de plantes de saison donne tout de suite le ton.

 

la serre 2008

 

La déco s’est transformée en plate-bande, le laurier (laurus nobilis) a bien grandi malgré une taille régulière (pour la cuisine bien sûr!). Une plante curry (ellychrisum ) a été planté et sur la droite c’est de la menthe qui s’est bien installée.

Que de parfums!

 

 

  • Une rivière

rivière 2005

 

Une rivière dans notre jardin, un vieux rêve que nous avons réalisé en 2005 et démonté en 2007. Elle réapparaitra peut-être un jour mais à une autre place.

Nous nous sommes rendu compte, un peu tard, que sous le magnolia c’était très joli mais impossible à gérer (trop d’ombre et l’automne les feuilles envahissent )

 

 

  • plate-bande

plate-bande 2004

 

Voici une plate-bande qui fut difficile à créer, sous la terrasse, plein sud , une mauvaise terre. Le mur de la terrasse est recouvert d’une vigne vierge (Parthenocissus) de 68 ans (pas mal, hein!). A gauche un saule (Hakuro-Nishiki) à côté 2 genêts (cytisus) 1 rouge foncé et 1 bicolore jaune et rouge (qui se fondent en 1 seule) ensuite des hémérocales jaunes et à l’arrière un hibiscus d’hiver mauve ( Hibiscus syriacus) .

genet au printemps

Printemps 2008, les genêts ne font plus qu’un et les fleurs s’installent pour l’été.

 

genêt

Et bien, ça pousse !

Le saule Hakuro-Nishiki à bien grandit et illumine la plate-bande, les genêts viennent d’être taillés (après la floraison) pour éviter qu’ils se dégarnissent aux pieds.

 

jardin 2008

 

On ne voit plus les hémérocalles tellement les genêts ont grandi, un rosier à petites fleurs qui se trouvait au nord de la maison a trouvé une meilleure place entre l’hibiscus et des lis oranges. Un autre hibiscus (cadeau d’Angelika). Devant 2 bouquets de vivaces grises aux fleurs mauves (je ne me rappelle plus le nom…si quelqu’un peut m’aider;o)) et à droite au pied d’un forsythia, j’ai planté des asters bleues qui reviennent chaque années (elles sont soutenues par des anneaux en metal).

Je te disais - si personne ne t’a déjà donné la réponse à ce sujet - que tes plantes vivaces grises à fleurs violettes sont des stachys lanata ou oreille d’ours. Merci Isadora ;)

 



Selenicereus grandiflorus floraison

5 07 2008

La Reine se réveille enfin!

 

Cadeau d’anniversaire pour mon mari : elle est arrivée chez nous le 26 juin avec 1 fleur fanée (nous savions donc qu’elle pouvait fleurir ;o)) et 14 boutons pas encore éclos. Le 28 juin il éclate un gros, mais très gros orage, avec vent, pluie et grêle, j’ai vaguement et dans l’urgence protégé la plante avec une chaise, mais elle a malgré tout perdu 1 bouton :o(

la reine 1La reine 2 le 28 juin

“Qu’a cela ne tienne!” se dit la Reine “je m’éclaterai quand même le jour venu”

Et le jour vint. Un feu d’artifice! 7 fleurs se sont ouvertes vers 22 heures, voici le déroulement en photo du cadeau: 1 ière photo à 19h55 le blanc de la fleur commence a apparaîtr, cela intéresse d’ailleurs un gros bourdon!
Selenicereus grandiflorus 20h20h55 Selenicereus grandiflorus 21het la finale 22h  Selenicereus grandiflorus 22h

Quelle soirée ;o)



mes roses

1 07 2008

Ah… mes roses, j’ai mis du temps à m’y mettre et un jour j’ai lu qu’on ne pouvait jamais mal couper les roses, qu’elles sont en général assez faciles à gérer, donc je me suis lancée.

Ce qui me gène c’est que je n’ai plus les noms de mes roses enfin les noms officiels (genre: rosa gallica ou madame Meilland etc) alors je leur ai donné des prénoms, choisis au hasard bien sûr!  j’espère que vous apprécierez ;o)
Alors voici quelques photos de Dédée, Georgette, Hélène, Justine, Mimi, Anne-Marie.

Elles sont très parfumées.DédéeGeorgetteHélèneJustineMimiAnne-Marie



Selenicereus grandiflorus

1 07 2008

reine de la nuitEn voilà un drôle de cactus! La Reine de la nuit…

Il parait que la fleur en vaut la peine, reste a voir ;0)







Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 61 articles | blog Gratuit | Abus?